Vous êtes ici

Ligne ferroviaire CEVA, Genève

La ligne ferroviaire CEVA doit relier dès fin 2019 la gare principale de Genève à la gare des Eaux-Vives au sud de la ville et d’Annemasse en France.

Ce projet ambitieux, dont la planification remonte au 19e siècle, requiert la construction nouvelle d’une ligne à deux voies principalement souterraines sur 8,8 km ainsi que l’extension des infrastructures existantes sur une longueur de 7,3 km. La construction de cette ligne constitue un grand enjeu vu la forte urbanisation de la zone qui compte de nombreux bâtiments sensibles aux tassements et des terrains en partie fortement compressibles.

Ce projet inclut cinq gares, dont quatre souterraines, deux tunnels creusés, plusieurs en tranchée couverte et un pont.

La construction des gares souterraines et des tunnels en tranchée couverte s’est faite par excavation dite en taupe. Les tunnels creusés ont été réalisés en appliquant la technique du béton projeté. Selon les conditions géologiques, le creusement s’est en partie effectué en pleine section, en partie en demi-section avec sécurisation du front d'attaque. Diverses mesures de confortation (par exemple voûte parapluie) ont permis d’assurer sans dommage le passage en souterrain de nombreux anciens bâtis sensibles.

Prestations de Gruner SA, département Géotechnique:

  • mandat de contrôle pour les cinq gares, les tranchées couvertes et les deux tunnels creusés (phase de projet de mise à l’enquête et exécution);
  • vérification des bases du projet et de l’hydrogéologie, examen de la méthode de construction et calculs statiques;
  • calculs comparatifs, notamment sur différents pronostics de tassement et de déformation de la structure porteuse, du sous-sol et de la structure existante (méthode 3D par éléments finis).