Vous êtes ici

Fondation et fouille Bâtiment 1 Roche, Bâle

Roche prévoit la construction d’une tour administrative de 178 m de hauteur sur son site de Bâle. La fouille de 22 m de profondeur jouxte directement sur trois côtés les bâtiments de laboratoire et de bureaux existants. Le concept de fouille prévoit une paroi étanche de pieux sécants qui est soutenue par quatre niveaux d’ancrage. Grâce aux essais d’ancrage verticaux effectués préalablement, il a été possible d’augmenter considérablement la résistance ultime externe des ancrages par rapport aux valeurs usuelles àBâle et d’économiser ainsi environ 200 ancrages : un véritable gain de temps et d’argent.

D’importants calculs de déformation ont été effectués avec la méthode des éléments finis afin d’estimer l’impact de la fouille sur les bâtiments voisins atteignant jusqu'à62 m de hauteur.

Pour reprendre en sous-sol la pression exercée par la tour, une fondation mixte radier-pieux exploite de façon optimale la dalle de fondation et les 143 pieux forés de grand diamètre dans le but de réduire au minimum les déformations de la tour et le tassement des constructions voisines. Des calculs tridimensionnels non linéaires par éléments finis ont permis d’établir un pronostic réaliste de la tenue portante de la fondation mixte radier-pieux et d’effectuer une estimation du tassement total d’environ 2-3 cm qui s’est avérée correcte. Une surveillance approfondie des fondations et de la fouille a montré que les résultats des mesures concordaient avec les prévisions.

Prestations de Gruner SA, département Géotechnique :

  • avant-projet, projet de construction, soumission, projet d’exécution, contrôle de la réalisation de la fouille et fondation mixte radier-pieux;
  • pronostic de déformation de la paroi de la fouille, de la fondation et des bâtiments voisins suite à l’excavation, abaissement de la nappe, pose d’ancrages, exécution des pieux et construction de la tour (méthode 3D aux éléments finis);
  • suivi, analyse et rétro-analyse des essais statiques et dynamiques effectués sur les pieux;
  • surveillance automatisée de la fouille et contrôle à long terme de la fondation mixte radier-pieux;
  • sécurisation des bâtiments voisins directement adjacents sensibles, aux fondations superficielles, dont une tour de bureaux de 19 étages;
  • analyse sismique de la fondation et la fouille.

Articles associés :